15 novembre 2005

Les études en faveur du rôle protecteur de l’allaitement maternel

La première étude relevant un effet protecteur de l’allaitement maternel est attribué à Grulee et Coll. en 1936. Depuis, plusieurs études attestent du rôle bénéfique de l’allaitement maternel. Il faut tenir compte de la durée de l’allaitement. Dans une étude prospective menée chez 2187 nouveaux-nés, Oddy et Coll enregistrent une réduction significative de l’asthme à l’âge de 6 ans si l’allaitement est exclusif et prolongé au moins pendant 4 mois après la naissance. L’étude la plus récente dénommé « GINI » pour German Infant Nutritional Intervention est une étude prospective, randomisée conduite pour apprécier les effets de 3 différentes formules infantiles chez des nourrissons à haut risque atopique. Comparant les 865 enfants exclusivement allaités pendant 4 mois et les 256 enfants alimentés par une formule à hydrolyse partielle ou complète, les auteurs montrent que l’incidence de la dermatite atopique à l’âge de 1 an est réduite de moitié dans le groupe des enfants exclusivement allaités.

lactiblog1

Posté par moniquew à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les études en faveur du rôle protecteur de l’allaitement maternel

Nouveau commentaire